Une garde-robe plus écolo?

Lors de mes lectures, je suis tombée à plusieurs reprises sur le principe de la garde-robe capsule, comme étant un moyen de limiter nos achats vestimentaires, tout en se libérant du stress de ne pas savoir quoi porter. Il s’agit de se faire une garde-robe de base par saison, avec peu de vêtements, qui nous font bien et qui fonctionnent bien ensemble.

Je n’adhère pas entièrement au concept, je n’ai même pas assez de vêtements pour me faire une garde-robe par saison, mais j’y ai quand même pris quelques trucs que je tente d’appliquer.

Personnellement, je fonctionne avec 2 saisons, « y fait chaud » et « y fait frette », qui se chevauchent quelques semaines durant l’année. À l’arrivée de l’automne, exit les camisoles, les shorts, pantalon 3/4 et robes légères. Avant je tentais d’étirer la saison le plus possible, avec des vestes par dessus les camisoles par exemple, mais je préfère maintenant les ranger, pour avoir l’impression d’avoir une nouvelle garde-robe l’été suivant. Exit aussi les vêtements qui me font moins bien ou que je porte « par pitié ».

Petit aparté, plusieurs utilisent le principe du cintre à l’envers pour reconnaître les vêtements qu’ils ne portent plus (mettre tous les cintres à l’envers et regarder X temps plus tard ceux qui sont toujours à l’envers), mais ça ne fonctionne pas avec moi puisque je force à porter tous mes vêtements. Alors, lorsqu’un vêtement ne me rend plus heureuse, je l’envoie en pénitence une saison, question de voir si notre amour va se raviver ou si la flamme est vraiment éteinte.

J’ai consulté plusieurs sites pour me faire une idée de ce que devait contenir une garde-robe de base, j’ai adapté le tout à mes goûts, et j’ai « construit » un brouillon sur papier. Le chiffre magique semble être 33 items, je me suis rendu à 36 en comptant mes manteaux et bottes pour la saison froide (j’ai omis les bijoux dans mon calcul, mais j’ai réduit ma collection à ceux que je portais le plus souvent). J’ai ensuite repassé en revue ce que je possédais déjà.

Ma première surprise? En retirant les vêtements que je me force à porter, il me reste moins de vêtements que ma garde-robe sur papier.Donc, puisque ma garde-robe est fonctionnelle (sauf pour 2 pantalons à remplacer) je n’ai pas prévu me presser à acheter les items manquants. Ça me permet d’aller « zyeuter » les vêtements vintage de temps en temps, ou d’aller à ma boutique écolo préférée.

À quoi ressemble ma garde-robe?

  • 3 pantalons (2 à remplacer)
  • 2 jupes
  • 3 robes (j’en ai juste 2 pour l’instant)
  • 4 chandails à manches longues
  • 8 chandails à manches courtes, ou t-shirts (il m’en manque 1)
  • 3 vestes/cardigans (1 à remplacer)
  • 2 paires de souliers/bottillons (plus une paire hors calcul, que je laisse au bureau l’hiver)
  • 2 chapeaux (j’en ai juste 1 pour l’instant, mais j’aimerais bien m’en trouver un 2e)
  • 2 ceintures (une standard et une plus petite pour mettre par dessus les robes ou chandails)
  • 2 foulards

Et mon nécessaire pour le froid:  un manteau printemps/automne, un manteau d’hiver long, un manteau d’hiver sport, des pantalons de neige (à acheter) et une bonne paire de bottes (mitaines/tuques/écharpes/etc. sont exclus du calcul).

Est-ce que ça fonctionne? Je vous ferai probablement une mise à jour ultérieurement pour vous en reparler.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s