Déménagement

Malgré toute notre bonne volonté, notre déménagement a été loin d’être zéro déchet.  Mais j’ai tout de même récolté quelques conseils pour vous. En espérant que le prochain soit mieux, mais surtout, dans très très longtemps.

Avant :

  1. Commencez tôt à faire le tri :
    Par exemple, j’ai fait un premier tri de ma cuisine 2 mois avant le déménagement pour déterminer tout ce qui ne me servait plus. Par expérience, je savais que si j’attendais à la dernière minute, je risquais de tout emballer et trier après le déménagement (donc plus de boîtes à déménager).
  2. Vendez ou donnez ce qui ne vous est plus utile :
    Renaissance est devenu mon meilleur ami.
  3. Commencez tôt à récolter des boîtes, pour éviter de devoir en acheter le jour venu. Et si elles sont encore belles après le déménagement, on peut aussi tenter de les donner au suivant.
  4. Utilisez des serviettes, des draps et des vêtements pour emballer la vaisselle! Zéro déchet et beaucoup moins salissant que les journaux.
  5. Prévoyez un voyage à l’écocentre quelques jours avant le déménagement :
    Conseil que je n’ai malheureusement pas suivi.

 

Pendant :

  1. Payez vos amis en pizza est toujours gagnant et les boîtes peuvent aller à la récupération/compost. Ou payez-vous des déménageurs à vélo!
  2. Respirez et laissez-vous le droit à l’erreur :
    Personne n’aime déménager. Si votre petite voix vous dit d’acheter un nettoyant ultra chimique pour enlever la trace des précédents locataires, vous avez le droit de l’écouter. Ce n’est peut-être pas une bonne idée de mettre un chandail neuf pour utiliser un produit contenant du javel cependant.
  3. Mangez au restaurant :
    Un vrai restaurant. Assis. Beaucoup moins de déchets que le « take-out » ou la livraison, et ça fait vraiment du bien de changer d’air. En plus, vous apprenez à connaître votre nouveau voisinage. Ça, c’est quand vous ne déménagez pas à 450 mètres de votre ancien appartement.

 

Après : 

  1. Résistez :
    La tentation de la visite au Ikea est grande, mais laissez-vous le temps de vous installer. Regarder si vous n’avez pas déjà quelque chose qui peut faire la « job » avant d’acheter du neuf. Faites des listes de ce que vous croyez avoir besoin et faites le tri après une semaine ou deux.

Ce qui s’en vient

Je le dis souvent, ce qui fonctionne pour moi c’est les buts réalistes et se laisser le droit à l’erreur. Un « régime » trop strict occasionne plus souvent un abandon que de petites modifications graduelles. J’aimerais bien vous montrer la grosseur de mes déchets mensuels, comme nous pouvons le voir sur d’autres blogues, mais pour l’instant, avec le déménagement en vue, le résultat n’est pas très satisfaisant, et je ne peux y consacrer autant d’énergie que je le voudrais. Je vais donc reporter ce projet de quelques mois.

Cependant, nous voulons profiter de ce déménagement pour bien nous débarrasser de certaines choses peu ou pas utilisées. Épurer notre chez nous. Soit par la vente ou par le don. Ou encore en les acheminant au bon endroit. Je documenterai certainement mes essais et erreurs au travers de mes autres sujets.

Je n’écris pas non plus ici aussi souvent que je le voudrais, c’est aussi un point que j’aimerais améliorer.